La soif d’eau partout dans le monde

LA SOIF D’EAU

Partout dans le monde, les hommes consomment environ 1 600 milliards de litres d’eau par jour, et ce chiffre augmente plus vite que la population.

La façon dont le monde va gérer cette demande croissante reste un mystère. Seuls 8 % de cette eau sont consacrés à l’usage domestique, le reste servant à l’agriculture et à l’industrie. Les Etats-Unis, par exemple utilisent les 4/5e de leur eau pour l’irrigation et la production de thermoélectricité, tandis que dans d’autres parties du monde, l’agriculture compte à elle seule pour 90 % de la consommation en eau.

Dans les pays industrialisés, où la quantité et la proportion d’eau consommée dans les foyers sont le plus élevées, seul 1 %  de « l’eau potable » fournie par le réseau public sert à la désaltération.

La majeure partie de cette eau est utilisée pour les douches, les bains, les toilettes, le lave-linge et le lave-vaisselle, ou encore pour l’arrosage de la pelouse. Une douche de cinq minutes, par exemple, nécessite 90 litres d’eau, et en laissant le robinet couler quand on se brosse les dents, ce sont en moyenne 7 litres d’eau gaspillées. La plupart des habitants des pays en voie de développement rêveraient d’avoir un tel accès à l’eau. Leur consommation domestique moyenne par personne ne représente que le dixième de celle du monde occidental bien que, dans certaines régions, l’écart s’avère encore plus grand.

ENVIRON DEUX TIERS DE L’EAU UTILISÉE DANS LES FOYERS OCCIDENTAUX FINIT DANS LA SALLE DE BAINS. UNE SEULE CHASSE D’EAU CONSOMME AUTANT QUE CE QUE LA PLUPART DES AFRICAINS UTILISENT POUR SE LAVER, CUISINER ET BOIRE EN UN JOUR.

Toute cette eau implique un gigantesque système de production. Il faut extraire l’eau de différentes sources, la traiter, la stocker avant de la distribuer aux consommateurs. Les nombreuses techniques de traitement visent à fournir une eau parfaitement saine. Ces dernières années, de plus en plus de gens choisissent l’eau en bouteille, convaincus qu’elle a meilleur goût et qu’elle sera plus saine pour eux. Or cette tendance, apporte à son tour son lot de problèmes.

ENVIRON 40 % DE LA POPULATON MONDIALE DEPEND DE L’EAU PROVENANT D’UN PAYS LIMITROPHE.

DES 200 COURS D’EAU ET PLUS PARTAGES PAR DEUX PAYS OU DAVANTAGE, PLUSIEURS ONT ETE A L’ORIGINE DE CONFLITS INTERNATIONAUX.

IL EXISTE AUJOURD’HUI PLUS DE 2000 TRAITES ENTRE PAYS CONCERNANT LE DROIT ET L’ACCES A L’EAU.

Produits