La qualité de notre eau se dégrade chaque jour davantage !

Aujourd’hui la capacité qui nous est offerte de pouvoir utiliser toute l’eau dont nous avons besoin, nous fait oublier que cette eau vient de la nature et que cette eau présente sur la Terre depuis des millions d’années, suit un cycle permanent d’évaporation, de condensation, de précipitation et d’infiltration.

Malheureusement la qualité de notre eau se dégrade chaque jour davantage !

 

 

La première cause de pollution est de nature atmosphérique et intervient lors de la phase d’évaporation. Les vapeurs d’eau se chargent des fumées des usines, des chaufferies, ainsi que du gaz carbonique dégagé par l’ensemble des véhicules.
C’est donc déja polluée que l’eau retombe sur Terre, parfois sous forme de pluies acides. En ruisselant sur la végétation, sur les toitures et sur les routes, l’eau se charge de bactéries, de moisissures, de poussières et d’hydrocarbures.
Cette eau s’infiltre ensuite dans le sol et se charge encore de polluants provenant de l’agriculture, des élevages, ainsi que des rejets domestiques auxquels nous participons tous plus ou moins, directement ou indirectement.

Ainsi l’eau va accumuler insecticides, herbicides, nitrates, déserbants, phosphates, déjections animales, chlorures, détergents, solvants et métaux lourds, amiante, mercure, plomb, fer, zinc, cuivre, etc…

L’OMS(Organisation Mondiale de la Santé) dénombre plus de 900 molécules toxiques présentes dans les eaux. Précisons également que dans son parcours, l’eau va également dissoudre des éléments minéraux à l’état brut qui selon de nombreux spécialistes sont inassimilables par l’organisme s’il ne sont pas transformés par les végétaux en minéraux organiques.

C’est donc chargée de toutes ces particules indésirables que l’eau va être captée, puis traitée par les compagnies des eaux.